FANDOM


<L'Arcane est à mon sens la véritable réponse aux maux habitants notre belle terre d'Althynastra. En vérité, c'est précisément le fait de ne pas pouvoir la comprendre dans son entiéreté qui me fait penser aux multiples possibilités concernant la pratique de cette magie. D'ici quelques siècles, l'Arcane sera instinctive, et tout le monde la pratiquera dés sa naissance, cela deviendra une habitude, quelque chose d'inné, comme le simple fait de respirer. Dés lors, nous aurons la possibilité de considérer que notre statut avancera, et que l'ère des monstres est sur le point de décliner.>
— <Auteur Inconnu>, <Récits de Faubourg>

1. Description

Généralement représenté comme un homme à la taille particulièrement imposante et la peau laiteuse, le Passeur est la divinité représentant l'arcane dans son ensemble, de sa nature même à son maniement en passant par ses origines. L'Arcane, selon Althynastra, est une énergie semblable à celle du Néant et du Vide.

A l'image des autres dieux dit " élementaire " le passeur n'est pas réellement prié et adoré, a contrario avec les dieux primordiaux. Les dieux élémentaire, et donc fatalement le Passeur sont des divinités à but essentiellement représentatif. Néanmoins, dans le cas du Passeur, on se retrouve face à une figure humaine représentant une magie élémentaire.

Nul ne sait avec précision à qui l'on doit la représentation humaine du passeur, mais beaucoup y voient là un message caché, un moyen de faire comprendre aux utilisateurs de cette magie que l'arcane, malgré son apparente pureté, demeure un élément ayant une forte chance de corrompre son manipulateur et l'amener vers le Néant.

E54fe6e7a328308f1ed864d16f94ac16

2. Pouvoirs & Spécificité

L'arcane serait, selon les érudits, la représentation figurative et imagée de l'énergie pure à son état le plus naturel possible, du moins avant la corruption du givre et du feu, respectivement lié à Anystaria et Ascendria. L'arcane serait donc une énergie pure et maléable, dont la proximité avec le néant n'assure aucune frontière.

L'arcane est sans doute la source de pouvoir ayant le champs d'action le plus vaste, avec le néant. A vrai dire, il est même impossible de définir clairement les limites de l'arcane, étant donné que cette dernière se base sur une utilisation approfondie de la conscience et de connaissances adéquates.

A l'image de l'arcane tel qu'on la connaît en Azeroth, Althynastra propre plusieurs branches à cette magie, et transmet ce savoir essentiellement après un apprentissage long et rigoureux au cours duquel l'utilisateur futur magicien se devra d'accumuler les connaissances sur la magie élémentaire avant de la pratiquer sous une forme spécialisée. 

Néanmoins, en Althynastra, il est mal vu d'utiliser les magies de feu et de givre, au vu de leurs rapprochements évidents avec la corruption et la présence des créatures. 

3. Lieux d'influence

L'Arcane étant al magie élémentaire la plus polyvalente et la plus présente, car ne demandant pas de pré-requis ou de spécialités précises afin d'être maniée, il n'y a pas d'endroits précis où l'on peut la retrouver. Néanmoins, nul doute que les érudits et les sages de Faubourg sauront avec plus d'exactitude définir les différentes utilisations de cette magie que les autres humanoïdes peuplant Althynastra, partant du principe que les créatures ne seront étrangement sans doute pas d'humeur à vous donner quelques cours. De par cette proximité avec l'avidité de savoir et de sagesse, il n'est pas rare que l'on trouve des rapprochements entre l'Arcane et Staranthus et Dalamak, les dieux primordiaux.