FANDOM


Comme un Arbre, la nation possède des branches constitutives qui permettent la bonne gestion de ses affaires. Celles-ci, ces branches, sont toutes unies à un même tronc qui représente la force mère dirigeante : la Reine. Si une branche casse, c’est la stature qui commence à perdre de l’équilibre pour finalement risquer de tomber.

C’est pour cela que ces branches sont jalousement préservées pour garder une certaine cohésion gouvernementale et nationale. Voici l’arbre hiérarchique :

  1. La Reine est la stature en charge de toutes les branches qui forment l’arbre. Elle est garante de la protection et de la cohésion nationale. Rien ne se trouve au-dessus de son autorité et de sa couronne, si ce ne sont les déités.
  2. Les Consuls sont les autorités directrices en charge d’un pôle bien précis de l’arbre. Les pôles seront présentés ci-dessous :
  • Pôle religieux : La religion est fondamentale pour la cohésion nationale. Celle-ci est l’œuvre permettant de réunir les esprits, les garder sous une certaine autorité, et apporter une lumière divine à toutes les questions existentielles.
  • Pôle de la marine : La marine est fondamentale dans la gestion de l’ordre maritime. Celle-ci peut garantir la sécurité des transports de tous les navires liés à la nation ainsi que ceux des forces commerçantes.
  • Pôle commercial : Le commerce est une figure importante de la nation. Cette figure constitue une ressource considérable de revenus et d’alliances dispersées dans le monde. Si cette branche venait à se fissurer puis se casser, la nation aurait une forte concentration de discorde.
  • Pôle militaire : Garantir la sécurité, garantir l’ordre, garantir la dissuasion. Ce pôle bien qu’il soit relatif à toutes les nations, est aussi une figure importante de la préservation et du maintien de la paix national et des droits.
  • Pôle populaire : La gestion de la population est une branche importante de l’arbre. La population est en effet la majorité nationale et la préserver est un dilemme ardu. Si la population venait à se révolter, cela créerait un schisme inévitable.
  • Pôle de la noblesse : Une société de privilèges inclus forcément des nobles. Ceux-ci sont garants de la gestion des terres de la Reine et de son maintien de l’ordre.

L’Aristocratie est une branche évidente de l’arbre. C’est l’ensemble des nobles de plus haute naissance. C'est également ici que l'on retrouvera les personnes les plus proches du pouvoir royal. Adorés et enviés par le peuple, les différentes classes nobles d'Agartha font partie intégrante de la culture du royaume, en partie grâce à leurs aspects matérialistes rêveurs, presques romanesques. Sur cette branche, on retrouve :

  1. La noblesse : Partie constituante de la nation, ce sont les citoyens qui sont d’ores et déjà assez riches et possèdent des terres dispersées sur le territoire. La noblesse est une figure primordiale de la nation, principalement de par son étiquette précieuse, codifiée, mais également de par son mode de vie, sa liberté.
  2. La bourgeoisie : Les bourgeois sont l’ensemble des citoyens qui possèdent des privilèges financiers. La seule distinction qu’il y ait avec les autres citoyens est qu’ils sont plus riches et avec les nobles, qu’ils ne possèdent pas de terres.

La hiérarchie sociale est sacrée et doit être préservée coûte que coûte. Là-bas, les privilèges sont comme les brins d’herbe et les fleurs sur terre : si on commence à en arracher, la terre devient sèche. Au-dessus de tous ces privilégiés, se trouve bien évidemment sa Majesté la Reine. Un culte de la personnalité est d’ailleurs mis en place, celui-ci stipule qu’elle est un être de gloire et de respect, que personne n’oserait jamais défier.


Une infraction à ce régime de privilèges serait donc vu comme une attaque directe à la monarchie en place.

Le Reste du peuple ?

Le reste du peuple mène une vie plutôt monotone. La plupart des habitants restants étant dans le domaine de l'agriculture ou de l'artisanat locale, il n'y a pas véritablement de distinctions sociales entre eux. Il existe bien quelques petits accrochages entre quelques villages voisins, des conflits de voisinages, et du vandalisme, mais cela s'arrête là.

Néanmoins, comme l'indique un proverbe locale " Agartha, terre-creuse d'espoir ", tout est plus ou moins possible et réalisable dans ce royaume. La fortune et la gloire sont à la portée de n'importe qui suffisamment ambitieux pour les récupérer. Ainsi, il n'est pas impossible de voir quelques paysans faire fortune, partir du bas de l'échelle pour se retrouver dans la classe noble, ou autre.

Il y a également une myriades de possibilités pour quiconque désirerait s'engager dans une carrière militaire. Que cela soit dans la chevalerie, l'armée blanche, dans l'ordre des forestier, ou encore dans l'armée maritime.

En dehors de ça, il sera également possible pour tous les aventuriers ayant rejoint le royaume suite à l'appel aux armes de se construire un futur à Agartha en agissant avec stratégie, respect, et ingéniosité, que cela soit dans le domaine commercial, militaire, ou populaire.