FANDOM


Introduction

Avant d'être le mastodonte économique et la société raffinée et détaillée qu'est le royaume aujourd'hui, les terres d'Agartha ont connus plusieurs troubles, au fil de l'histoire.

Difficile d'établir clairement à partir de quelle date le royaume d'Agartha a véritablement été reconnu comme étant un royaume Même si la fête nationale du pays l'accorde généralement au 3 novembre, il est compliqué d'en deviner l'année. L'âge a fait évolué la population locale, mais les anciennes traditions orales ne permettent pas d'établir un calendrier fixe partant des premiers hommes jusqu'à la zone actuelle.

Ainsi, c'est en partie grâce aux historiens que la mémoire nationale d'Agartha a pu être rétablie, du moins en grande partie. Il est communément accepté que cette histoire se divise en trois ères bien distinctes.

La première, l'ère barbare, relate les évènements survenus avant toute forme de civilisation instruite et capable. On pense que les premiers hommes arrivés à Agartha étaient des incultes, des personnes étranges, aveuglées par la soif de sang. Selon les historiens, plusieurs clans de guerriers s'étaient formés aux quatre coin de la zone. Il faudra attendre 888 ( âge Agarthien ), pour que les ancêtre du royaume comprennent l'importance de la connaissance et de la mémoire. Ils définirent un calendrier changeant basé sur les cycles lunaires pour dater plus facilement les différentes célébrations, mais également les périodes les plus acceptables pour vénérer les anciens Dieux, faire des récoltes, etc..

La seconde est l'ère dite honorable. Les différents clans s'étaient unifiés, et avec le temps, tous avaient pu s'unir autour de divinités communes ( les Anciens dieux ). Ils travaillèrent alors dans un but commun, l'établissement d'une zone sécurisée où les enfants pourraient grandir sous le regard attentif des dieux, sur cette terre sainte. Néanmoins, toujours par traditions orales, et suite à plusieurs prêcheurs, la Lumière, cette religion désormais dominante, s'est installée, créant alors le premier conflit civil, que les hauts de ce monde préféreront terre. Une sorte de croisade célébrée dans le sang, entre les fidèles païens des anciens dieux, conservateurs et attachés aux traditions, et les adeptes de la Lumière, intrigués par ses valeurs et sa bienveillance. Cet épisode sanglant est méconnu, dans le royaume. Seuls quelques élites en ont la connaissance, mais nul doute que le simple fait d'évoquer cet événements pourrait raviver d'intenses douleurs sur les fidèles des anciens Dieux, désormais largement minoritaire. Avec l'apparition de la lumière, dans le début des années 1200, fut instauré le principe de monarchie absolue, avec le tout premier roi d'Agartha : Aulnay Kelerista. ( qui a d'ailleurs donné son nom à un mot du patois Agarthien : Keleristéen, qui définit autant les fidèles loyalistes de la monarchie absolue, que les personnes possédant un don certain pour l'éloquence et le discours )

La troisième ère est l'ère de la civilisation. Le Royaume avait déjà acquis des connaissances dans le domaine commercial, et le peuple se réunissait de plus en plus sous l'étendard de la Lumière. C'est à partir de cette ère que le royaume devint un royaume commerçant émergeant, avec une monarchie absolue incontestée, un peuple encore fragilisé, mais tourné vers un but partagé, et une terre sainte en pleine expansion. Au plus le temps passait, au plus le royaume d'Huarïn devenait impétueux et nerveux. Par chance, un conflit ouvert entre ces deux nations fut évité de justesse en 1375, les deux royaumes s'apprêtaient à se faire front sur un champ de bataille, au moment où d'horribles créatures sombres comme le charbon s'élancèrent sur le royaume d'Huarïn, déstabilisant ce dernier, et forçant les troupes militaires du royaume ennemi à se replier, plus tard, on appellera ces créatures " Raffleurs ", à cause de leurs fâcheuses tendance à déchiqueter les corps des victimes au point de ne laisser que quelques ossements brisés derrière eux, ainsi que leur ingéniosité semblable à celle de bandit-vandales organisés. . Une paix relative s'installa, permettant au Royaume de se tourner vers ses affaires diplomatiques, mais l'arrivée des Raffleurs, ces créatures démoniaques, vint troubler le calme du territoire.

Chronologie et dates notables

Chronologie

1194 : Trêve officielle avec les troupes d'invasions nordienne. Le conflit est calmé, et les deux camps commencent à marcher main dans la main.

1201 : Les troupes réunies, les différents protagonistes décident d'officialiser leurs alliances, ils brodent des triangles barrés sur les tissus qu'ils portent, affichent des ailes d'or sur leur cape, et se réunissent sous une même bannière, sous un même nom, sous un même royaume. Le Royaume d'Agartha est né, avec lui ses principes fondamentaux, et le premier roi, Aulnay Kelerista, appelé " Le Fondateur ".

1205 : Première alliance d'Agartha, avec une tribu de guerrier nordiens érudits, spécialisés dans l'étude des animaux. Ils viennent d'une archipel lointaine, combattent comme des bêtes et apportent la connaissance de la faune et de la flore à Agartha.

1265 : Epidémie de ce qu'on appela " La mort Noire ". Maladie pulmonaire fulgurante troublant la circulation du sang dans le corps. Certaines parties du corps des malades devenaient noires comme les plumes d'un corbeau. On prie dans la rue, on se réunit dans les églises, et on préconise de boire du thé d'Acacia, produit à partir des gousses de la plante.

1283 : Inauguration du port Eylen-Riannon, du nom d'une défunte aristocrate proche du roi de l'époque, ayant été reconnue comme la première femme à pouvoir porter le titre de " Chevalier ".

1369 : Accession au pouvoir de la famille Synivahël. Grande dynastie présente à Agartha depuis que la terre a été créée, selon les légendes. C'est également en cette année que l'on décide que désormais, la famille royale se doit d'abandonner son nom de famille de naissance pour porter le nom " Agartha ", car désormais, ils n'appartiennent plus au royaume des vivants.

1372 : On décide de former " La chambre des Lords " un conseil gravitant autour de 6 consuls, un pour chaque aspect important du royaume. Ces consuls sont nommés par la régence en place, et sont essentiellement là pour conseiller et faire appliquer la loi dans leurs domaines respictifs.

1374 : Après quelques années de reigne, le bon Roi d'Agartha meurt d'une maladie cardiaque. En l'absence d'héritier masculin suffisamment âgé pour pouvoir reprendre la gestion du royaume, c'est la Reine qui reprend le flambeau, instaurant durant son reigne une loi permettant aux femmes de pouvoir diriger le royaume au même titre qu'un roi en cas d'absence de décès ou d'abandon de la prétention royal par le roi.

1408 : Un nouveau couple royal, de la même dynastie, donne naissance à une fillette le jour de la fête nationale. Cette petite est destinée à faire de grandes choses, et grandira en temps de paix, dans le palais royal.

1422 : La reine meurt à son tour de vieillesse. Le roi se retrouve donc seul à gouverner le royaume et à élever sa fille jusqu'à la majorité, fixée à 16 ans, dans le royaume.

1425 : La petite fille apprendra tous les rudiments de la gestion d'un royaume auprès de son père, jusqu'à ce que ce dernier disparaîsse, un soir d'été, ayant au préalable signé un mot de révocation envers tous ses titres royaux. Le roi fut considéré comme mort, après quelques mois de recherches et d'instabilité politique, cette situation imprévue laissant beaucoup de doutes sur les citoyens. C'est finalement sa fille, âgée alors de 17 ans, qui reprit à elle seule le royaume et le nom d'Agartha, conseillée par ses consuls. Malgré quelques indignations populaires au vu du jeune âge de la nouvelle régente, le peuple finit par l'aimer et l'idolâtrer, autant pour sa personnalité que pour son symbolisme. La jeune reine semble avoir un sens aigu de la stratégie et du commerce, elle permettra au royaume de s'enrichir d'avantage.

Personnages historiques notables

Argonam Ar'misfal : Un guerrier nordien reconnu pour sa valeur au combat et son sens aigu de la stratégie politique. C'est lui qui représentera la tribu avec laquelle le royaume d'Agartha fit sa première alliance.

Aulnay Kelerista " Le Fondateur " : Premier roi officiel du royaume d'Agartha, c'est lui qui aurait, selon les dires, bâtis le palais royal. Surtout connu pour son éloquence et ses accomplissements, c'était un roi apprécié, qui a bien plus d'une fois stoppé un conflit sur le point d'exploser entre deux tiers.