FANDOM


" S'il n'y a aucun doute sur le peu de valeur morale que représente le fait de manger un autre humain. Je nourris, en tant qu'auteur, un doute plus poussé sur la véritable rentabilité d'un tel acte. En effet, lorsqu'un malheureux se retrouve affamé, nul doute que, s'il est accompagné, l'idée de dévorer son compagnon lui traverse l'esprit. J'aurais plutôt tendance, à titre personnel, à le mettre en garde, et à chaudement lui recommander de recourir à d'autres moyens. "


1. Description

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui adviendrait si, par une volonté motivée par un appât sanguin, un humain venait à dévorer un autre humain ? Hé bien.. Ce n'est pas une science exacte, mais si le contexte s'y prête, les légendes de l'Est voudraient que ce dernier se transforme en Wendigo. Une créature humanoïde assexuée, avec la fourrure d'un loup, la posture d'un lycanthrope, les bois de cerfs, et des griffes de griffon.

Ces quelques rares créatures sont de véritables dangers pour la population, car ils souffrent de la Faim sans Fin, une malédiction due à leur état qui les condamne à accuser pendant le reste de leur existence une douloureuse sensation de faim constante, ce qui, bien généralement, mène à la folie l'individu avant même son premier repas. 

Wendingo or bullwinkles revenge by derektall-d6nrayy

Ils sont donc voués à souffrir, cherchant sans cesse à se nourrir en tuant d'autres êtres vivants, en vain, car la douleur cinglante de la faim ne les quittera jamais. Ces Wendigos sont donc de véritables chasseurs, particulièrement rapide et sanguinaire, dont la puissance varie en fonction du nombre de proie assimilée. En effet, au plus le wendigo tue, au plus il accentue le pêcher pour lequel il a déjà été maudit par la mort une première fois. Alors, non content de ne pas combler sa faim, il porte le poids de l'âme qu'il a ôté sur ses épaules. Il devient significativement plus puissant, mais, en revers de bâton, souffre d'une faim encore plus grande.

Plusieurs autopsie ont révélés que les corps de Wendigo ne se dénaturent pas complétement, même après leurs morts, comme s'il s'agissait de cadavres tellement gêlés que même la plus puissante des flamme ne saurait redonner vie. Ces corps ne peuvent donc pas être inhumé selon la plupart des traditions, la mort les ayant refusé une première fois, la superstition veut que la règle ne se trompe pas.

Certains wendigo peuvent atteindre des tailles particulièrement impressionnantes, ces derniers s'étendant parfois à quelques trois mètres de haut. Leur carrure est néanmoins frêle, les épées les tranchent et les flammes les brûlent, même si malheureusement, tant que le cerveau demeurera intact, le wendigo pourra guérir de ses plaies.

Si l'on prête toujours le crédit nécessaire aux légendes, il se pourrait qu'une solution pour la moins improbable se présente alors aux yeux des quelques lecteurs. Selon les échos, il existe une solution pour vaincre la malédiction du wendigo et laisser ce dernier recouvrer son corps originel, lui permettant ainsi de reprendre sa vie telle qu'elle était avant son pêché. Il faudrait se couper intentionellement un bout de chair conséquent, comme des doigts, ou une main, et la donner, toujours motivé par sa propre volonté, au Wendigo, une fois ce dernier apaisé, ou au moins incapable de se défendre dans l'immédiat. Ce dernier verrait donc là un horrible paradoxe remettant en cause sa nature même, ce qui pourrait conduire à une libération de la malédiction.